Toute l'actualité sur Samuel Eto'o
SAMUEL ETO'O: Site officiel - LA CHRONIQUE DE LEVIS BAYIHA
Samuel ETO'O, Super Striker

Copyright: BBML

 


Ballon d’or : Les oubliés du palmarès (1/3)

Samuel Eto'o se raconte en bande dessinéeEric Cantona, Diego Maradona et Samuel Eto’o Si la FIFA-Ballon d’Or est considérée comme étant la plus prestigieuse des récompenses individuelles pour un footballeur, c’est plus pour la qualité de ses lauréats que pour le glamour qu’entour cette cérémonie faste et très courue.

De 1956 à nos jours, 43 noms parmi les plus ronflants de la planète foot ont été honorés par cette distinction plaçant ainsi ces athlètes au panthéon du football mondial. En 56 ans d’existence, le Ballon d’Or s’est forgé une place de choix parmi les distinctions de sa catégorie. Même s’il n’a pas toujours fait l’unanimité quant à ses choix, les professionnels de la profession sont toujours flattés d’entrer dans la légende aux côtés d’illustres noms comme Johan Cruyff, Michel Platini, Franz Beckenbauer ou encore George Oppong Weah.

L’histoire de cette prestigieuse récompense est jalonnée de nombreuses polémiques autourde la désignation du lauréat. Malgré des efforts remarquables sur le mécanisme d’attribution de la récompense, de nombreuses critiques fusent toujours quant à la constitution de la liste des nommés. La performance comme critère de l’excellence cher au sport ne prime pas toujours au moment du choix. De très grands noms ont été honorés par cette distinction même si à l’inverse, cette distinction a aussi fait de grands noms. A côté de ces noms adulés, d’autres légendes à défaut de remporter le graal, font l’histoire du ballon d’Or en marge du fameux palmarès. Par le simple fait qu’ils ne l’ont jamais gagné, la crédibilité de cette distinction est remise en cause. De nombreuses fortes têtes du football mondial, n’ont jamais eu l’honneur de baiser le Ballon d’Or et pas les moindres.

Le King n’a jamais décroché le graal

Si la carrière d’Eric Cantona fut émaillée de ses nombreuses frasques, son talent à ce qui paraît n’aurait pas suffit pour que le King entre dans la légende du Ballon d’Or. Le meilleur joueur de l’histoire de la Première League n’a pas fait mieux que d’accrocher une troisième place au classement du Ballon d’Or 1993. Le natif de Marseille a heureusement de quoi se consoler... en 1994, il est élu par ses pairs, meilleur footballeur de l’année du championnat anglais. En 1996, lasse d’attendre la reconnaissance du Ballon d’Or, la presse sportive anglaise sacre le King «Best Player of the Year» et les lecteurs du magazine français «Onze mondial» de renchérir en lui décernant le Onze d’Or 1996. En 2001, les supporters de Manchester United le sacrent meilleur joueur du siècle de leur club de cœur. Avec le recul aujourd’hui, on est tenté de se demander: est-ce Cantona qui manque au palmarès du Ballon d’Or, ou c’est le Ballon d’Or qui manque au palmarès de Cantona? (à suivre)

Levis Bayiha
Aujourd'hui sont déjà 23 visiteurs (44 hits) Ici!
=> Veux-tu aussi créer une site gratuit ? Alors clique ici ! <=
Lion Indomptable du Cameroun